Vous êtes ici : Le guide du Crédit > Rachat de Crédit

Rachat de Crédit

Le rachat de crédit est un moyen intéressant pour un particulier de regrouper tous ses crédits en cours en un seul. La banque ou l’organisme de prêt rachète les emprunts, réévalue les taux et peut, selon les besoins de l’emprunteur, alléger le montant des mensualités ou écourter la durée du remboursement. L’emprunteur ne verse plus qu’une seule mensualité, ce qui facilite la gestion de son compte bancaire et lui apporte plus de confort financier. Mais qu’en est-il vraiment ? Quand et comment y souscrire ? Quelles sont ses différentes formes ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Vous saurez tout ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit dans ce dossier complet.

Simulation Rachat de Crédits
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Le rachat de crédit : qu’est-ce que c’est ?

Le rachat de crédit, ou regroupement de crédits, consiste à rassembler tous les crédits en cours d’un emprunteur en un seul prêt. La banque ou l’organisme financier qui propose cette formule rachète les crédits pour les regrouper en une formulation unique, faisant bénéficier à l’emprunteur de meilleures conditions de remboursement et du versement d’une seule mensualité pour l’ensemble de ses emprunts.

L’emprunteur peut ainsi revoir les conditions et échéances de ses différents crédits, étendre ou raccourcir la durée de ses emprunts et réévaluer le montant de ses mensualités afin de mieux gérer son budget et de disposer de plus de liberté dans la gestion de son quotidien.

Quand opter pour un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit permet de personnaliser le remboursement de ses emprunts. L’emprunteur peut ainsi modifier ses mensualités et leur durée selon l’évolution de sa situation personnelle et professionnelle afin de se soulager de la gestion de plusieurs prêts simultanés. Les foyers qui rencontrent des difficultés financières peuvent profiter d’une meilleure souplesse dans leurs remboursements et ainsi de plus de confort financier ; les ménages qui se sentent plus aisés peuvent réadapter leurs mensualités selon leur nouvelle situation pour réduire la durée de leur emprunt notamment.

Le rachat de crédit apporte des conditions plus avantageuses par rapport à une ancienne formule de prêt. En outre, elle permet aux ménages qui en ont le besoin de financer de nouveaux projets sans difficulté.

Le rachat de crédit permet également de réduire le taux d’intérêt des emprunts cumulés, ce qui est un avantage certain pour l’emprunteur. Les différents taux liés aux multiples crédits en cours sont réévalués selon l’évolution du marché financier et recalculés à la baisse. L’emprunteur peut ainsi alléger ses mensualités et allonger ou réduire la durée de son remboursement en cas de besoin. Enfin, cette formule est pratique pour faciliter la gestion quotidienne des comptes bancaires, puisque l’emprunteur ne verse plus qu’une seule mensualité qui regroupe tous ses remboursements en cours.

Comment souscrire un rachat de crédit ?

Lorsque vous souhaitez souscrire un rachat de crédit, la banque ou l’organisme de prêt vers lequel vous vous tournerez fera un bilan de vos emprunts et de votre situation financière en se basant sur vos revenus et sur vos dépenses quotidiennes. Il s’appuiera sur ce bilan pour étudier les possibilités de rachat de crédit et vous proposer une formule adaptée à votre situation personnelle. Il est en effet essentiel que le rachat de crédit proposé respecte la capacité de remboursement de l’emprunteur, l’objectif n’étant pas de le placer en difficulté, mais au contraire de lui faire profiter d’avantages financiers, d’une meilleure gestion de ses emprunts et d’un plus grand confort budgétaire.

Il est conseillé de faire jouer la concurrence et de se renseigner auprès de plusieurs banques et organismes financiers pour obtenir le meilleur rachat de crédit. Se tourner vers sa propre banque est rarement avantageux pour un emprunteur. Toutefois, si les intérêts varient d’un prêteur à l’autre, votre demande ne pourra être acceptée sans fournir les documents suivants :

  • Votre état civil ;
  • Vos revenus sur les trois derniers mois (bulletins de salaire, contrats de travail, etc.) ;
  • Votre dernier avis d’imposition ;
  • Le justificatif du montant de vos charges mensuelles et annuelles ;
  • Votre patrimoine immobilier le cas échéant.

Le prêteur évaluera également votre taux d’endettement et vous donnera son accord après étude de votre dossier.

Les différents types de rachat de crédit

S’il est possible de faire racheter par la banque ou l’organisme de prêt plusieurs crédits en cours qui n’ont aucun lien entre eux hormis celui d’appartenir au même emprunteur, il est également possible d’opter pour le rachat d’une forme de crédit afin de le réévaluer selon l’évolution du marché financier, notamment lorsque le taux d’intérêt est à la baisse.

Le rachat de crédit immobilier

Depuis 2016, le taux d’intérêt des crédits immobiliers ne cesse de diminuer. Il est donc intéressant d’opter pour un rachat de crédit qui permet à l’emprunteur de bénéficier d’un taux inférieur à celui contracté. En conséquence, la diminution des taux d’intérêt permet de réduire la durée du crédit immobilier (en conservant le même montant des mensualités, ce qui en réduit la durée) ou encore d’alléger le montant de ses mensualités (en conservant la même durée d’emprunt).

Le rachat de crédit auto

Cette formule est valable pour l’achat d’un véhicule neuf ou un véhicule d’occasion. L’emprunteur peut faire racheter son crédit auto par une banque, un organisme financier spécialisé ou un concessionnaire auto. Le rachat lui permet de réévaluer les conditions de son crédit, d’aligner le taux d’intérêt sur celui du marché financier et ainsi de mieux gérer son budget en allongeant ou en raccourcissant sa durée d’emprunt ou encore en réduisant ou en augmentant le montant de ses mensualités.

Le rachat de crédit à la consommation

Tous les types de crédits à la consommation peuvent être concernés par un rachat, qu’il s’agisse d’un crédit renouvelable, d’un crédit affecté ou d’un crédit personnel. Tous les emprunts, quels que soient leur durée et leur montant peuvent être rassemblés en un seul, ou bien seulement une partie d’entre eux. La banque ou l’organisme financier rachète les crédits concernés auprès des prêteurs, ce qui permet à l’emprunteur de gagner en confort en ne versant plus qu’une seule mensualité. En outre, il peut augmenter ou diminuer le montant de ses remboursements mensuels selon sa situation ou encore écourter ou étendre la durée de son emprunt.

Les crédits à la consommation présentent généralement des taux d’intérêt très élevés. Le rachat de crédit permet ainsi de profiter d’une réduction de ces taux – et donc du montant total du prêt – pouvant aller jusqu’à trois fois moins cher ! C’est notamment le cas des crédits renouvelables.

Quels sont les inconvénients d’un rachat de crédit ?

Nous l’avons vu, le rachat de crédit est un moyen avantageux de rassembler ses emprunts en un seul. L’emprunteur gère plus facilement ses comptes en ne versant plus qu’une seule mensualité, les taux d’intérêt de ses emprunts sont réduits et la durée de son prêt et/ou le montant de ses remboursements mensuels peuvent varier pour son confort financier.

Néanmoins, malgré ces points positifs indéniables, le rachat de crédit peut présenter quelques inconvénients.

  • Les frais supplémentaires : le rachat de crédit a un coût, comme toute opération financière dans le cadre d’un prêt. Vous devrez ainsi ajouter les frais liés à l’assurance du crédit, les frais bancaires ou de courtier, les frais de garantie bancaire, etc. Si l’emprunteur bénéficie d’un allègement de ses mensualités, il remboursement au final plus d’argent que le montant initial.
  • Le choix du taux : l’emprunteur peut opter pour un taux fixe ou un taux variable. Le taux fixe reste inchangé tout au long de la durée du remboursement et présente surtout un intérêt lorsque le rachat de crédit est souscrit lorsque les taux sont au plus bas. Le taux variable évolue selon les fluctuations du marché, parfois à l’avantage de l’emprunteur, mais également à d’autres moments à son désavantage.
  • Le questionnaire de santé : l’emprunteur se doit de remplir un questionnaire de santé. Selon la réponse aux questions posées, le montant du prêt peut augmenter en raison de l’ajout d’assurances ou de l’augmentation des cotisations.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Les derniers dossiers Rachat de Crédit