Vous êtes ici : Le guide du Crédit > Rachat de Crédit > Quels sont les pièges à éviter lors d'un rachat de crédit ?

Quels sont les pièges à éviter lors d'un rachat de crédit ?

Avec les taux bancaires bas, nombreux sont les emprunteurs à mettre en place un rachat de crédit. Attention toutefois à éviter les pièges.

Lorsque les crédits s’accumulent et les mensualités commencent à peser sur le budget, il peut être judicieux de recourir au rachat de crédit. Cette opération permet d’améliorer la gestion de ses finances. Avant de la mettre en place, il est important de connaître les erreurs à éviter.

1 - Ne pas évaluer les frais

Le rachat de crédit n’est pas toujours rentable. Avant d’opter pour cette solution, il faut déterminer les frais qui y sont liés. Outre les frais de dossier, l’indemnité de remboursement anticipé (IRA) représentant 3 % du capital restant dû ou 6 mois d’intérêts, la mainlevée de l’hypothèque et les frais de constitution de garantie doivent être pris en compte.

Même si certains frais sont négociables, le rachat de crédit présente un coût certain. Il est possible de l’évaluer en faisant une simulation en ligne.

2 - Ne pas faire jouer la concurrence

Les conditions d’octroi d’un rachat de crédit varient selon les banques et organismes financiers. Pour bénéficier du taux le plus bas et de mensualités allégées, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre ces acteurs. L’utilisation d’un comparateur en ligne vous fait gagner un temps précieux et réaliser des économies.

3 - Croire en la solution miracle

Si la comparaison des offres peut vous permettre de profiter d’une proposition au taux plus avantageux, il ne faut pas pour autant croire en la solution miracle. Il est important de garder à l’esprit que le regroupement de prêts n’améliore votre situation qu’à court terme. Grâce à cette opération, vos mensualités vont certes diminuer mais la durée de remboursement va s’allonger et le coût total du crédit augmenter.

4 - Attendre d’être dépassé par les évènements

Si vous rencontrez déjà des difficultés financières, n’attendez pas d’être dépassé par les évènements pour recourir au rachat de crédit. En effet, plus vous accumulerez du retard dans le paiement et le remboursement de vos charges, moins votre demande sera susceptible d’être acceptée par la banque. De plus, en cas d’inscription sur un fichier de la Banque de France, votre dossier sera fortement fragilisé.

5 - Opter pour l’assurance de groupe

L’assurance de groupe proposée par la banque au moment de la souscription du nouveau crédit n’est pas toujours la plus avantageuse puisqu’elle repose sur une mutualisation des risques et une tarification unique. Pour économiser, il est recommandé de faire jouer la concurrence et d’adhérer à une assurance de prêt externe. La délégation d’assurance est autorisée depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde en 2010. Pour trouver le meilleur contrat, n’hésitez pas à faire appel à un courtier qui fera jouer son large réseau de partenaires.

Ainsi, le rachat de crédit n’est pas une opération qui doit être prise à la légère car celle-ci vous engage sur de nombreuses années. L’utilisation d’un simulateur en ligne 100 % gratuit reste indispensable avant toute souscription.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers