Souscrire un crédit de 10 000 euros sans fiche de paie, est-ce possible ?

Date : 14/01/2020 - Catégorie : Crédit Consommation

Cette page provient du site Le Mag du Crédit
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagducredit.com/dossier-15-souscrire-credit-10-000-euros-sans-fiche-paie.html

Vous souhaitez souscrire un crédit de 10 000 euros sans avoir à fournir de justificatif de salaire ? Certaines astuces peuvent vous permettre d’obtenir ce financement.

Contrairement aux crédits affectés, les crédits à la consommation sans justificatif n’imposent pas de fournir des factures pour justifier les dépenses. Cependant, l’établissement prêteur est en droit de demander les dernières fiches de paie de l’emprunteur pour éviter tout risque de non-remboursement. Explications.

Qu’est-ce qu’un prêt sans justificatif ?

On entend souvent parler de prêt sans justificatif. Toutefois, il s’agit de justificatifs d’utilisation et non de salaire. En effet, ce crédit est accordé par un organisme bancaire à un particulier pour financer tout type de projet. Son montant pouvant atteindre jusqu’à 75 000 euros peut être utilisé librement par l’emprunteur. Cette solution s’adresse à toute personne âgée de plus de 18 ans n’ayant pas les ressources suffisantes pour concrétiser son projet.

Contrairement au prêt personnel, le crédit à la consommation affecté est destiné à financer un bien défini à l’avance et nécessite la fourniture de justificatifs.

Quelles conditions pour souscrire un crédit de 10 000 euros sans justificatif ?

Pour souscrire un prêt de 10 000 euros sans justificatif, vous devez répondre à quelques critères :

Ainsi, il n’est pas possible de contracter un crédit de 10 000 euros sans fiche de paie. Avant d’accorder ce financement, la banque souhaitera étudier votre situation financière en consultant vos derniers bulletins de salaires.

Quelles sont les alternatives ?

Si vous n’êtes pas en mesure de fournir vos dernières fiches de paie à la banque pour décrocher un prêt, vous pouvez toujours recourir aux solutions suivantes :

Le prêt entre particuliers

De plus en plus de plateformes spécialisées permettent aujourd’hui d’obtenir un prêt facilement de la part d’autres particuliers. Cette forme d’emprunt a pour effet de supprimer l’intermédiation bancaire et nécessite donc de bien choisir sa plateforme en vérifiant notamment les mentions légales présentes sur son site Internet. Pour éviter les mauvaises surprises, n’hésitez pas à vous renseigner sur les forums et les réseaux sociaux.

Le micro-crédit social

Le micro-crédit personnel ou social s’adresse aux personnes exclues du système bancaire classique en raison de leurs revenus insuffisants ou d’une situation professionnelle instable. Il s’agit d’un prêt à taux réduit garanti par l’Etat et par l’établissement prêteur dont le montant ne peut pas excéder 5 000 euros. Dans certains cas, il peut néanmoins atteindre 12 000 euros. Ce prêt doit être remboursé sur un délai maximum de 5 ans.

Pour faire une demande de micro-crédit social, vous pouvez vous tourner vers un CCAS, une maison de l’emploi ou une association à caractère social.

Le rachat de crédit

Si la banque refuse de vous accorder un prêt de 10 000 euros en raison d’une accumulation trop importante de crédits, vous pouvez les faire racheter auprès d’un autre organisme financier. Cette opération vous permet, sous certaines conditions, d’inclure le financement d’un projet supplémentaire tout en maîtrisant votre niveau d’endettement. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire appel à un courtier expérimenté. Ce professionnel peut vous faire profiter des meilleures offres proposées sur le marché.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre