Vous êtes ici : Le guide du Crédit > Crédit Consommation > Comparateur de Crédit Travaux sur 5, 10 ou 15 ans pour trouver le meilleur taux

Comparateur de Crédit Travaux sur 5, 10 ou 15 ans pour trouver le meilleur taux

Vous souhaitez faire des travaux pour améliorer la performance énergétique de votre habitation ou tout simplement la remettre à neuf ? Découvrez comment bien choisir votre prêt travaux.

Que ce soit pour rénover un logement, l’agrandir ou le modifier, le montant des travaux peut être important. Pour faire face à ces dépenses, il peut être utile de souscrire un prêt travaux. Comment faire le bon choix parmi les nombreuses offres proposées sur le marché ? Réponses.

Comment fonctionne le crédit travaux ?

Le prêt travaux peut être utilisé pour rafraîchir ou rénover une résidence principale, secondaire ou locative. Son montant peut atteindre jusqu’à 75 000 euros remboursables sur une période de 7 à 8 ans, selon les banques.

Ce crédit permet de financer des travaux réalisés soi-même sans avoir besoin de présenter les factures d’achat de matériaux ou des devis. Les fonds sont débloqués une fois la demande acceptée par la banque et peuvent être utilisés librement. De plus, l’emprunteur n’est pas contraint de fournir des garanties de type hypothèque ou caution pour obtenir la somme nécessaire au financement des travaux.

Si le prêt travaux présente de nombreux avantages, il faut néanmoins rappeler que le taux d’intérêt appliqué peut être supérieur à celui d’autres types de crédit. Il est donc important de prendre le temps de comparer les offres.

Les questions à se poser avant de choisir un prêt travaux

Avant d’entreprendre les démarches pour souscrire un crédit travaux, vous devrez vous poser plusieurs questions et notamment :

  • Définir l’objectif et l’étendue des travaux envisagés : mise aux normes, amélioration du cadre de vie, baisse de la facture énergétique… ;
  • Demander plusieurs devis auprès de professionnels pour estimer le coût ;
  • Déterminer votre capacité d’endettement, sachant que le montant des mensualités de vos prêts ne doit pas excéder 33 % de vos revenus mensuels ;
  • Mesurer l’impact des mensualités sur votre budget : vous devez justifier d’un reste à vivre suffisant.

Après avoir répondu à ces différents points, il vous restera à choisir le type de prêt travaux dont vous souhaitez bénéficier. Parmi ceux proposés sur le marché, plusieurs vous dispensent de payer des intérêts comme l’éco-prêt à taux zéro. Celui-ci permet de financer des travaux de rénovation visant à améliorer la performance énergétique des logements construits depuis plus de 2 ans. D’autres solutions de financement s’offrent à vous comme : le Prêt Epargne Logement (PEL), le prêt amélioration de l’habitat accordé par la CAF, le Prêt accession sociale (PAS), le prêt personnel ou encore le Prêt ANAH (Agence nationale de l’habitat).

Utiliser un comparateur de crédit travaux pour faire le meilleur choix

Pour faire le bon choix parmi les différents types de prêt travaux proposés, il est conseillé d’utiliser un comparateur en ligne en ajustant la durée de remboursement sur 5, 10 ou 15 ans. Avant de signer le contrat de crédit, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence et étudiez attentivement les conditions de chaque offre en tenant compte du coût total du financement. Pour rappel, les établissements prêteurs sont tenus de vous communiquer le taux annuel effectif global (TAEG) qui comprend les intérêts et les frais liés au prêt.

Si besoin, vous pouvez vous faire accompagner par un courtier qui négociera les meilleures offres auprès de ses partenaires et pourra vous conseiller en fonction de vos besoins.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers