Vous êtes ici : Le guide du Crédit > Crédit Consommation > Peut-on faire les travaux soi-même si on souscrit à un crédit travaux ?

Peut-on faire les travaux soi-même si on souscrit à un crédit travaux ?

Vous envisagez d’effectuer des travaux dans votre logement sans faire appel à un professionnel ? Il est tout à fait possible d’obtenir un financement adapté à ce projet.

Remplacement du carrelage, pose d’un parquet flottant, aménagement des combles, installation d’une véranda… Pour de nombreux particuliers bricoleurs, il est tentant de se passer des services d’un artisan pour réduire le coût de ces travaux. Encore faut-il réussir à trouver un prêt pour les financer. Explications.

Prêt immobilier et financement de travaux

La plupart des emprunteurs décident d’inclure le coût des travaux dans leur prêt immobilier. Cela leur permet d’abord de profiter des modalités de remboursement du crédit immobilier. En effet, la durée d’un tel emprunt est plus longue que celle d’un crédit conso ce qui a pour effet de minimiser l’impact du montant des travaux sur leur budget. Ensuite, cela évite aux souscripteurs de recourir au prêt personnel dont le taux d’intérêt est souvent plus élevé et ainsi d’avoir à contracter un nouvel emprunt prévoyant des modalités différentes.

Enfin, en incluant le financement des travaux dans son crédit immobilier, l’emprunteur peut réaliser des économies conséquentes puisque leur coût total sera finalement répercuté sur les mensualités globales du prêt immobilier. Cette option nécessite toutefois de justifier l’achat mentionné lors de la demande de crédit en présentant à la banque des devis ou des factures.

Faire ses travaux soi-même : quelles solutions de financement ?

Les particuliers qui décident de se passer des services d’un professionnel pour réaliser leurs travaux peuvent réaliser 30 à 40 % d’économies voire davantage selon la région. Cependant, il ne faut pas oublier que le recours à un artisan qualifié est obligatoire pour pouvoir bénéficier de certaines aides de l’Etat comme l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) ou encore le crédit d’impôt développement durable.

Aujourd’hui, deux solutions permettent aux emprunteurs de financer leurs propres travaux :

Le prêt personnel

Le prêt personnel est un crédit à la consommation pouvant être souscrit pour financer tout type de projet, y compris des travaux, même sans apport. Sa durée de remboursement est généralement comprise entre 6 et 84 mois et son montant peut atteindre jusqu’à 75 000 euros. L’emprunteur qui obtient ce crédit peut utiliser librement les fonds, aucun justificatif d’utilisation n’est à fournir au prêteur.

Le rachat de crédit

Vous avez plusieurs crédits en cours de remboursement et souhaitez financer des travaux sans passer par l’intermédiaire d’un professionnel ? Le rachat de crédit est peut-être la solution qu’il vous faut. Cette opération consiste à rassembler plusieurs prêts en un seul afin de bénéficier d’une mensualité plus faible et de rééquilibrer son budget. Dans ce cas, il est possible d’y inclure le financement d’un nouveau projet comme la réalisation de travaux. Pour obtenir cette trésorerie supplémentaire, une étude préalable est néanmoins nécessaire et permettra à la banque de vérifier que le nouveau montant emprunté n’a pas un impact significatif sur votre taux d’endettement.

Ainsi, il est tout à fait possible de faire financer des travaux réaliser par soi-même. Pour en savoir plus sur ces deux solutions de financement, n’hésitez pas à utiliser un simulateur de crédit en ligne gratuit qui vous permettra de comparer les meilleures offres du marché.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers