Vous êtes ici : Le guide du Crédit > Crédit Immobilier > Quel crédit choisir pour l'achat d'un terrain et construction d'une maison neuve ?

Quel crédit choisir pour l'achat d'un terrain et construction d'une maison neuve ?

Au-delà du crédit bancaire, plusieurs solutions permettent de financer l’achat d’un terrain et la construction d’une maison neuve. PTZ, PAS, PEL… Zoom sur les aides existantes.

De nombreux Français font le choix d’acheter un terrain pour y construire une maison neuve. Découvrez quels sont les crédits immobiliers adaptés à l’achat dans le neuf.

Prêt bancaire classique : comment trouver le meilleur taux ?

Lors de l’achat ou de la construction d’un logement neuf, le prêt immobilier classique est quasi-systématiquement souscrit par les futurs propriétaires. Pour consentir ce crédit, la banque pourra demander un apport correspondant à 10 voire 20 % du montant total de l’opération à financer. Actuellement, la durée moyenne de ce type de prêt s’établit à 20 ans. Il faut savoir que plus la durée de remboursement est longue, plus le coût total du crédit est élevé.

Pour trouver un prêt immobilier classique au meilleur taux, il est conseillé de comparer les offres en ligne en utilisant un comparateur ou en passant par l’intermédiaire d’un courtier.

Le Prêt à taux zéro (PTZ), en complément d’un prêt classique

Le PTZ concerne les foyers les plus modestes qui souhaitent acheter leur première résidence principale dans le neuf ou dans l’ancien. Les frais de dossier et les intérêts sont pris en charge par l’Etat ce qui permet à l’emprunteur de ne rembourser que le capital ainsi que les primes d’assurance.

Le Prêt à taux zéro ne peut servir à financer l’intégralité de l’achat. Il doit être souscrit en complément d’autres prêts (prêt bancaire classique, prêt conventionné, prêt d’accession sociale, prêt d’épargne logement…).

Le Prêt d’accession sociale (PAS) pour financer la totalité de la construction

Le PAS est un prêt réglementé accordé en fonction de la zone géographique et de la composition de la famille. Il peut servir à financer l’intégralité de l’opération.

Le taux du PAS dépend du profil de l’emprunteur, du montant et de la durée du crédit. Ce financement peut être octroyé par une banque ou un organisme financier ayant signé une convention avec l’Etat.

Le Prêt Action Logement, accordé aux salariés des entreprises du secteur privé

Le Prêt Action Logement s’adresse aux salariés des entreprises du secteur privé de 10 salariés et plus. Pour en bénéficier, il faut justifier de ressources ne dépassant pas un certain plafond. Celui-ci varie selon la composition du ménage et la situation géographique du bien.

Le Prêt Action Logement peut être utilisé pour financer une résidence principale dans le neuf, l’ancien ou sa construction. Son montant maximum équivaut au maximum à 30 % de l’opération. Il varie de 7 000 à 25 000 euros en fonction de la zone géographique dans laquelle se situe le bien.

Le Prêt d’épargne logement (PEL) peut financer 100 % du projet

La construction d’une résidence principale peut être financée par un Prêt d’épargne logement à condition d’être titulaire d’un Compte épargne logement (CEL) ou d’un Plan d’épargne logement (PEL). D’une durée comprise entre 2 et 15 ans, ce prêt peut représenter 100 % du projet hors frais avec un maximum de 92 000 euros pour le prêt PEL et 23 000 euros pour le prêt CEL.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers